Le patrimoine

 

Rechercher

- Les bibliothèques
- Les cadrans solaires
- Les châteaux en Isère
- Les fontaines et bassins
- Les monuments historiques
- Les musées
- Le patrimoine religieux
- Les portes historiques


 

Vous recherchez un édifice religieux !! en ISERE

Isere-annuaire.com vous invite dans ce guide à pousser les portes et grilles des église, prieurés, chapelles et Abbayes en Isère.

 

Le patrimoine




Église Saint-Bruno de Voiron

38500 Voiron












-Voiron-

 - CLIQUEZ ICI POUR RECHERCHER UNE VILLE ! -

ISERE

L'église Saint-Bruno de Voiron

Église Saint-Bruno, XIVème siècle. Style néo-gothique, inspiré des cathédrales du XIIIème siècle.

Construite entre 1864 et 1870, à l'initiative du maire Frédéric Faige-Blanc, sous la conduite de l'architecte diocésain Alfred Berruyer.

Le vocable Saint Saint Bruno fut choisi pour remercier les chartreux, qui avaient apporté une importante contribution financière. On évita le mélange des styles par une application rigoureuse du style néogothique. L'église est composée d'une nef de sept travées prolongée d'un transept. Le choeur comprend deux travées et une abside polygonale à cinq pans. Deux chapelles latérales ont été accolées au nord et au sud de la deuxième travée de coeur. L'ensemble de l'église est voûté sur croisée d'origine d'ogives. â l'extérieur, du côté de l'entrée, deux flèche surmontent les deux premières travées des bas-côtés. L'entrée monumentale comprend un portail principal encadré de deux portails plus étroits. La rosace, imitée de celle de Notre Dame de Paris, entourée de deux verrières, compose le deuxième niveau. Le troisième niveau s'achève en fronton triangulaire. Les deux flèches identiques comprennent deux niveaux supplémentaires : le dernier est agrémenté de quatre clochetons et d'une flèche en tuf. Chaque niveau est séparé du précédent par une galerie. La hauteur des flèches (67 mètres) est égale à la plus grande longueur de l'édifice; on a donc respecté cette règle de la construction médiévale.

L'ornement extérieur fait appel aux décors habituels de l'architecture gothique : pinacles, gargouilles... Les pinacles ont été fortement restaurés. En effet, pour réaliser de nombreux élément de décors de l'église, ont fit appel à une technique nouvelle à l'époque : le béton moulé. L'or gris (le ciment), comme on l'appelle aujourd'hui, a été largement utilisé dans la région. Ce matériau malheureusement très sensible à la pollution atmosphérique, se dégrade rapidement : des travaux de consolidation ont dû être menés pour éviter une ruine complète.

Concernant la décoration intérieur, on s'intéressera plus particulièrement aux vitraux, peintures et boiseries. Les exécutés par un maître verrier de Paris, Laurent Gzell, représentent des scènes des Ancien et nouveau Testaments et de la vie des saints. Dans l'abside, de quatre peintures marouflées exécutées entre 1919 et 1921, sont dues au peintre Girard. Deux d'entre elles évoquent une scène de l'histoire de Voiron : la procession du voeu de ville, prononcé par les consuls, lors de l'épidémie de peste de 1629. Les deux autres toiles représentent : la remise du Rosaire à saint Dominique par la vierge Marie et l'accueil de saint Bruno et de ses six compagnons par saint Hugues, évêque de Grenoble. La clôture du choeur fut réalisée dans les ateliers de l'abbé Boisard, à partir des plans de l'architecte, M. de Montclos. Des colonnes de cinq mètres de haut supportant des ogives ornées d'ouvertures trilobées composent les dossiers des stalles. Deux d'entre elles ont reçu une ornementation plus riche : leurs parcloses sont décorées de crosses renversées et leur dossier orné de volutes, d'anges ailés et de pignons se terminant par un pinacle à crochets. â l'arrière des stalles, des personnages sculptés sont coiffés à la mode Médiévale.

L'orgue de l'église Saint Bruno provient de l'église Saint François de Sales à Lyon. Il a été acheté en 1883. â l'oeuvre d'origine (23 jeux), réalisée par les frères Callinet de Rouffach en 1883, furent ajoutés une dizaine de jeux en 1864, par Aristide Calvaillé Coll, grand facteur d'orgue du XIXèm siècle. Cet orgue compte 200 tuyaux répartis en quatre buffets, commandés par trois claviers manuels de 54 notes et un clavier pédalier de 25 notes. Il a été classé au titre des Monuments Historiques en 1973 pour leur musicalité.
Classé monument historique en 1994.

Adresse : Grande Place 38500 Voiron