Le patrimoine

 

Rechercher

- Les bibliothèques
- Les cadrans solaires
- Les châteaux en Isère
- Les fontaines et bassins
- Les monuments historiques
- Les musées
- Le patrimoine religieux
- Les portes historiques


 

Vous recherchez un édifice religieux !! en ISERE

Isere-annuaire.com vous invite dans ce guide à pousser les portes et grilles des église, prieurés, chapelles et Abbayes en Isère.

 

Le patrimoine

Le Prieuré du Gayet

Chirens 38850
Tel : 04 76 35 20 02






-Chirens-

 - CLIQUEZ ICI POUR RECHERCHER UNE VILLE ! -

ISERE

Le Prieuré du Gayet

Construit vers 1070 - 1080 de moines bénédictins dépendant de l'archevêque de Vienne fut rattaché à l'abbaye de St Chef en Dauphiné en 1172 et son église prieural devint paroissiale par la suite au XIeme siècle.

A l'origine, l'église prieurale, par son architecture, répondait aux canons bénédictins. A la nef unique et au transpept venaient s'adjoindre une abside centrale voûtée en cul-de-four et deux absidioles latérales. Le bras sud du transept, qui portait le clocher, ainsi que l'absidiole latérale qui y était accolée furent détruits à la fin du siècle dernier, car ils menaçaient de s'effondrer. L'absidiole nord fut démolie au XIXeme siècle pour faire place à une sacristie. Mais déjà au XVeme siècle, la voûte du bras nord du trasept avait été remplacée par une voûte sur croisée d'ogives. Ces travaux furent ordonnés par la famille Phélizat de Chirens comme l'atteste une inscription encore présente dans la chapelle.
A la même époque, la nef fut transformée et reçut sur son flanc nord trois enfeux : celui de Saint Roch près du choeur et ceux de la Trinité et de Notre Dame situés sous deux arcs surbaissés datés de 1483 et 1484.

L'abside, harmonieuse, est une des rares absides romanes du Voironnais encore conservée. Côté nef, le choeur est limité par un arc triomphal qui retombe sur des bases carrées. Ces dernières formes les angles d'une banquette semi-circulaire sur laquelle reposent quatre colonnes qui rythment le choeur et portent cinq arcs. Ceux-ci de fondent dans la demi-coupole de l'abside. Les chapiteaux de style corinthien portent essentiellement des motifs végétaux. Les spécialistes situent la construction de l'abside de Chirens au cours du troisième quart du XIeme siècle

Les peintures du prieuré: En 1686 et 1687, un peintre dauphinois, François Chambon, peignit à la détrempe sur deux registres superposés, un groupe de treize personnages. Parmi eux, on reconnaît, peints sous l'arc surbaissé de l'enfeu, la Vierge à l'enfant à côté de saint Nicolas et de Sainte Anne (disparue), et saint Antoine encadrant le pinacle de l'enfeu. Dans l'enfeu voisin, un évêque inconnu accompagne saint François de Sales. Il semble que le même peintre décora le mur sud, également sur deux registres. On peut voir à partir de la gauche saint Jean Baptiste saint François d'Assise, le Christ et sainte Claudine au-dessus de saint André et de saint Guillaume. A droite, saint Augustin est peint dans un registre intermédiaire

Racheté en 1962 par Roger Lorin, aujourd'hui décédé, le prieuré fut intelligemment restauré. Son propriétaire, artiste peintre de renom, l'utilisa pour organiser chaque été des expositions de peinture et des concerts de musique de chambre. Les soirées du festival de Chirens constituent toujours des moments privilégiés de la saison estivale.
"Classé monument historique en 1973".

Ouvert : Le prieuré se visite tous les après midi sauf le lundi.
Tel : 04 76 35 20 02
Durant la durée du festival (de juin à août), pour les dates d'ouverture et de clôture du festival, il faut se référer aux informations diffusées par les organisateurs.
Le prieuré du Gayer - 38850 Chirens