Le patrimoine

 

Rechercher

- Les bibliothèques
- Les cadrans solaires
- Les châteaux en Isère
- Les fontaines et bassins
- Les monuments historiques
- Les musées
- Le patrimoine religieux
- Les portes historiques


 

Vous recherchez un édifice religieux !! en ISERE

Isere-annuaire.com vous invite dans ce guide à pousser les portes et grilles des église, prieurés, chapelles et Abbayes en Isère.

 

Le patrimoine

Grenoble

Chapelle Notre-Dame réconciliatrice.

17, rue Joseph-Chanrion - 38000 Grenoble








-Grenoble-

 - CLIQUEZ ICI POUR RECHERCHER UNE VILLE ! -

ISERE

Chapelle Notre-Dame réconciliatrice de Grenoble

Avec son allure à la fois grandiose et étrange, la chapelle Notre-Dame Réconciliatrice est un exemple parfait de la mode orientaliste qui atteignit Grenoble au cours du XIXème siècle. Composé de fenêtres en arc outrepassé de corniches décorées d'entrelacs et d'autres arabesques. Sa chapelle principale est constituée d'une ossature de poteaux en fonte, sa longue balustrade et son choeur surélevé, au sous-sol, on peut voir une petite chapelle avec une belle croisée d'ogives dont les pierres factices sont de ciment moulé (Or-gris).

Ni croix sur le toit, ni vitraux, ni clocher, et pourtant, c'est bien d'une église dont il s'agit, plus exactement de la chapelle Notre-Dame réconciliatrice. La Façade de la chapelle Notre-Dame réconciliatrice de Grenobleconstruction de l'église a débuté en 1876. Au départ, il s'agit seulement de bâtir une chapelle provisoire destinée aux missionnaires de la congrégation de Notre-Dame-de-la-Salette. Au fil de son histoire, la curieuse chapelle aura été successivement simple chapelle de congrégation, puis grenier à foin entre 1902 et 1924, puis église paroissiale et enfin relais paroissial de Notre-Dame-de-l'Espérance. Aujourd'hui, elle continue d'héberger les pères et frères de La Salette. Edifiée à la demande de Mgr Fava, ancien vicaire général de la Réunion et missionnaire pendant vingt ans à Zanzibar. Il impose un style néo-mauresque pour ce bâtiment.

L'architecte François Choupin va utiliser sans restriction toutes les possibilités d'une invention révolutionnaire : le béton moulé, inventeur Louis Vicat.

17, rue Joseph-Chanrion - 38000 Grenoble
Grenoble centre