Le patrimoine

 

Rechercher

- Les bibliothèques
- Les cadrans solaires
- Les châteaux en Isère
- Les fontaines et bassins
- Les monuments historiques
- Les musées
- Le patrimoine religieux
- Les portes historiques


 

Ou Trouver un châteaux !! en ISERE

Isere-annuaire.com vous invite dans ce guide à pousser les portes et grilles des châteaux, maisons fortes et gentilhommières en Isère.

 

Le patrimoine


Château de Septème

-351, route des Remparts - 38780 Septème
Tel : 04 74 58 26 05


-Septème-

 - CLIQUEZ ICI POUR RECHERCHER UNE VILLE ! -

ISERE

Château de Septème

Ce château offre le contraste d'une architecture défensive imposante et d'une cour intérieure agrémentée de loggias, d'arcades et de galeries renaissance. Entourée de remparts, le château de Septème est sans doute le plus bel édifice du pays viennois. Septème est née à l'emplacement de la septième borne militaire sur la voie romaine reliant à l'Italie via Bourgoin. On baptisa donc "Septème" la petite localité rassemblée à l'ombre d'un château fort dès le haut Moyen âge. Construit au XIe siècle, remanié au XVIe, il sera cédé par les Beauvoir de Marc, puissants seigneurs locaux, aux comtes de Savoie, et rejoint le domaine delphinal par le traité de Paris, qui clôt les conflits delphino-savoyards en 1355. Dans le parc les ruines d'un vaste donjon de plan carré, le bourg qui se développa au pied du château fut enclos d'un rempart pendant la période genevoise, dans la deuxième moitié du XIIIe siècle. Cette enceinte bien conservée, avec ses grandes archères et l'une de ses trois portes, ferme l'espace du beau jardin à la française qui s'étend à la place des maisons disparues. Au XVe siècle, enfin est édifié entre l'habitat villageois et le vieux donjon, l'édifice actuel organisé autour d'une cour agrémentée à la Renaissance d'arcades et de galeries, on y trouve encore la prison, située à côté d'un vieux puits profond de 60 mètres qui servait à ravitailler en eau la ville en cas de siège.
Ce château accueillera quelques illustres visiteurs. En juillet 1564, Charles IX et sa mère, Catherine de Médicis, y séjourneront. Propriété du comte André d'Albon, maire de Lyon sous l'Empire, Septème appartient aujourd'hui à ses descendants : la famille de Kergolay.

Les propriétaires de Septème :
Sous la suzeraineté des Empereurs d'Allemagne
- Les Terric de Septème de 1000 à 1140
- Les Beauvoir jusqu'en 1250
- Les Comtes de Savoie jusqu'en 1349 (cession du Dauphiné à la France)
Sous l'égide des Dauphins de France
- Les Hugues de Genève jusqu'en 1380
- Les Saluces jusqu'en 1480
- Les Poisieu jusqu'en 1500
- Les Saint Chamond &Grignan jusqu'en 1580
- Les Mittes de Chevrières jusqu'en 1654
- Le seigneur de la Tivolière Jean Dorgeoise jusqu'en 1677
- Le Comte de Tallard jusqu'en 1685
- Les Pecoil jusqu'en 1736
- La duchesse de Brissac jusqu'en 1762
- Les Noailles jusqu'en 1778
Pendant et après la révolution
- Jean - Jacques de Viennois jusqu'en 1918
- Les d'Albon jusqu'en 1918
- Les Kergorlay actuellement

Classé Monuments historique depuis 1942 : Les remparts et les restes du chemin de ronde. Le château, la conciergerie et le parc depuis 1947.
En cours de labellisation comme "Jardins remarquables" 2006.

Ouvert : Du 1er avril au 1er novembre, samedi, dimanche et jours fériés de 14h 30 à 18h.
En semaine et sur rendez-vous, pour les groupes.
Visite guidée.


Accès : A 15 km à l'est de Vienne, par la D 75 Par l A43, prendre sortie N7 puis suivre la direction de Vienne.
Par l A6, sortie à Vienne et prendre la direction de l'Isle d'Abeau, puis suivre Septème.