Le patrimoine

 

Rechercher

- Les bibliothèques
- Les cadrans solaires
- Les châteaux en Isère
- Les fontaines et bassins
- Les monuments historiques
- Les musées
- Le patrimoine religieux
- Les portes historiques


 

Ou Trouver un châteaux !! en ISERE

Isere-annuaire.com vous invite dans ce guide à pousser les portes et grilles des châteaux, maisons fortes et gentilhommières en Isère.

 

Le patrimoine

Château du Passage

-2, route de Virieu - 38490 Le Passage
Tel : 04 74 88 15 77 - 04 78 84 00 91






-Le Passage-

 - CLIQUEZ ICI POUR RECHERCHER UNE VILLE ! -

ISERE

Château du Passage

Un château d'époque Louis XIV. Majestueuse demeure orientale, le château du Passage prend au XVIIe siècle, à l'initiative de la famille de Poizieu, ses allures dauphinoises. Les origines du château remontent au XIV ème siècle quand la famille de Clermont acquièrent ces terres pour y construire en 1342 une maison forte, dont on voit encore des traces dans l'aile droite de la bâtisse.

Après être passée aux mains en 1731 à Joseph Gallien de Chabons, conseiller au parlement de Grenoble, l'empereur Napoléon 1er l'offre au général Baron-Quiot pour le récompenser de ses faits d'armes (1). Cette majestueuse demeure aux immenses combles couverts de tuiles écailles ( toit dauphinois restauré sous l'empire) déploie ses ailes symétriques avec une harmonie certaine. Très classique, la façade orientale ordonne vers les jardins ses vingt et une fenêtres sur deux niveaux inscrivant dans une rigoureuse géométrie le fronton de sa porte d'entrée et l'ample triangle polychrome surmontant le corps central. Au XVIIIe siècle, Joseph Gallien de Chabons, entreprend l'embellissement intérieur de la maison, plafonds à la française de la cuisine, boiseries du XVIII ème siècle. Le château et doté d'une chapelle avec trois autels de marbre et d'un grand escalier d'honneur. Les murs du vaste halle d'entrée et de l'escalier furent agrémentés au début du XIXe siècle par le général Baron-Quiot, d'un décor de grisaille en trompe-l'oeil, où des emblèmes militaires s'insèrent dans un cadre à l'antique. A voir encore au rez-de-chaussée, une salle de billard de 110 m2 et une salle à manger avec leur décor d'origine.
En 1583, le château devient propriété de Marie-Joséphine Piégay, arrière grand mère d'Armand de Saint-Romain, époux de la propriétaire actuelle, Marguerite de Saint-Romain. Un parc entoure le château et ses dépendances.

- (1) Baron-Quiot : Né le 9 février 1776 à Alixan (Drôme). Présent sur toutes les batailles napoléoniennes. Engagé volontaire, il prend par aux campagnes des Pyrénées orientales et d'Italie. Après la bataille d'Austerlitz, il est nommé colonel. Blessé à Léna, il combat néanmoins en Pologne puis se distingue en 1808 au siège de Saragosse en Espagne. Nommé gouverneur au Portugal, attaqué par les Anglais, il effectue une retraite en bon ordre. En 1813, lors d'une bataille contre les Prussiens et les Russes, gravement blessé, il est prisonnier en Bohème avant de se retirer en Isère.
Mort le 12 janvier 1850 à La Balme, près de Grenoble.

Classé en 1972 : Le grand escalier avec sa cage , le salons et chambre du rez-de-chaussée, et l'aile sud. Inscrit en 1972: Les façades, toitures, salle de billard et ancienne salle à manger du rez-de-chaussée avec leur décor et la chapelle.

Ouvert : du 15 juin au 15 septembre 2016, se visite le lundi, mercredi et vendredi après midi de 14h 30 à 18h.
Sur rendez-vous.
Possibilité de location pour des mariages.
Tel : 04 74 22 10 26 - mobile : 06 60 09 24 45.


Accès : A dix kilomètre à l'est de La Tour du Pin, par l'autoroute A48.